Fondation Agnodice
   
 
lundi 26 septembre 2011, par Agnodice

Standards de soin pour la santé des personnes transsexuelles, transgenres et de genre non-conforme


SOC WPATH v.7

La World Professional Association for Transgender Health regroupe 500 professionnels du monde entier. Ses standards de soins constituent la seule référence internationale et doivent être utilisés comme des recommandations (guidelines).

Moins pathologisante et plus responsabilisante que la v.6 de 2001, la version 7, publiée fin septembre 2011 lors du symposium d’Atlanta, représente un important pas en avant dans la bonne direction. La version française de ce document vient de sortir en 2013.

Soucieux de bonne pratique, les professionnels suisses s’en inspireront avec profit tout en veillant à individualiser leur prise en charge.

Les assureurs suisses Lamal et leurs médecins conseils devraient eux aussi respecter ces standards plutôt que de se raccrocher à la jurisprudence du TFA datant de plus de 40 ans ! Une attitude qui, paradoxalement, fait courir à leurs assurés, donc à eux-mêmes, des risques et des coûts inutiles.

Un bémol néanmoins concernant les personnes manifestant des variations du développement sexuel : dans cette v.7, la WPATH les désigne maladroitement comme souffrant d’un "Désordre du Développement Sexuel" et pathologise celles qui, enfants ou adultes, rejettent leur sexe d’assignation.

Documents joints

Version Anglaise Standards of Care WPATH v7

(PDF - 1.6 Mo)

Version Française Standards de soins WPATH v7

(PDF - 3.8 Mo)



 |  Qui sommes-nous ?  |  Que faisons-nous ?  |  Pour qui et pourquoi ?  |  Soutien psychologique  |  Vos droits en Suisse  |  Comprendre et savoir  |  Liens  |  Offres de Formation  |  Soutenez Agnodice  |  Contactez-nous  |  Disclaimer  | 

Fondation Agnodice – CP 121 – 1000 Lausanne 22 Bergières – Suisse


SPIP